/| MARIO KART PC |\

TJP(Test de Jeux Pourris)

Page : 

Messages 589 - Mario Mario
vs11235 pts ★ Champion
battle5000 pts ★ Novice
France
TJP N°25 : Top 3 des pires jeux de la Game Boy Advance

Salut à tous. Et aujourd'hui on va parler de la Game Boy Advance, troisième de la série des Game Boy, après la Game Boy de 1990 et de la Game Boy Color de 1998. Donc en mars 2001, sort au Japon la Game Boy Advance, ou GBA, console qui arrivera chez nous au mois de juin. Deux ans plus tard, donc en 2003, sorti au japon en février et le mois suivant (en mars) la Game boy Advance SP puis enfin en 2005, sorti au Japon en septembre puis en novembre chez nous la game Boy Micro. La console s'est très bien vendu : 81, 51 millions d'exemplaires aux monde pour la GBA, 43, 57 millions pour la SP et seulement 4 millions pour la GBM. C'est un peu un comble quand on sait que le début du millénaire n'était pas un cadeau pour Nintendo. En effet, après avoir lavé un échec cuisant de la Virtual Boy et du semi-échec de la N64, roulé dessus après la PS1, puis de la Gamecube écrasé par la PS2, Nintendo n'a pas eu de réels concurrents sur le marché portable  qui n'a pas été obscurci par l'arrivée des téléphones portables. Bref mais comme sur DS, beaucoup de films , de séries ont décidés de faire des jeux dessus pour surfer sur la popularité de la console, surtout beaucoup de films ou séries pour enfants, voir pour bébés et c'est pour çà que l'on retrouve un quantité incroyable de jeux sur Barbie par exemple. Et d'ailleurs les trois jeux dont on va parler aujourd'hui sont des adaptations. Donc voici le Top 3 des pires jeux de la GBA.

N°3 : Bratz Forever Diamondz
Date de sortie : 2 novembre 2006
Développeur:Barking Lizards
Type : Action Aventure

Au départ , Bratz c'est des poupées qui date de 2001, à l'époque de la société de consommation à l'extrême avec l'apparition de centaines de jouets, que se soit pour filles ou pour garçons. Mais plein de produits dérivés ont étés crées à la suite dont un film de 2007 et plusieurs séries animée en 3D. Encore un fois, à cette époque c'est l'émergence des œuvres occidentale après le net reculs des animés japonais et ainsi des films Barbie. Bref donc en 2006, un film en 3d sort ,Bratz Passion 4 forever Diamondz, troisième film 3d. Comme tout les autres films Bratz, le film a eu le droit à une adaptation sur le jeu vidéo. Donc le jeu se retrouve  sur PC, PS2, GameCube, DS et donc sur GBA. Bref donc le jeu commence avec un remake du mini-jeu avec la voiture dans Bienvenue sur les Chti's sur DS puisque visiblement le route sur laquelle les filles se trouvent est faite de glace, vu que le camion ne tourne pas. Bref après cette scène digne d'un film de Michael Bay, on arrive dans une sorte de ville du western américain. Alors l'histoire ont s'en branle. Je n'aie aucune envie de la lire à cause des extraits absolument dégueulasses du film. Mais sérieusement,on dirait la pub australienne hyper flippante de la NES. Bref donc ce jeu est en 3 dimensions isométrique, comme un Diablo ou un Dofus par exemple. Donc ce jeu c'est un jeu de rien du tout. C'est à dire, voici le gameplay : hey tu peux me donner ceci, c'est là-bas,  au fond de cette ville de 30 habitants. (Après avoir retrouver le truc que le mec voulait et après lui avoir donner), merci et en revoir. FIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN. Et c'est çà tout le long, je suis un putain de facteur. Je travaille chez Deliveroo. Bref j'ai rien d'autre à dire. Voilà fin... Mais pour de vrai le jeu c'est çà. Tu collecte des trucs et puis tu les donner à tel connard et c'est le jeu . Y' a bien des mini-jeux, mais bon, à côté, les mini-jeux de New Super Mario Bros, c'est des RPG. Donc on a du volley, à deux. T'appuies juste quand tu dois renvoyer la balle, et d'ailleurs qu'est que tu fais pour frapper la balle. On dirai un dab, ou alors un... bah le geste avec les bras tendus, avec les... Bon bref, un jeu encore plus vide que la boîte crânienne qu'une grenouille ivre.

N°2 :Happy Feet :
Date de sortie :24 novembre 2006
Développeur : Artificial Mind and Movement
Type : Plate-forme

Happy Feet est un film sorti en novembre 2006(USA) puis en décembre de la même année(France) et produit par la Warner Bros. Le film fût un grand succès en rapportant plus de 350 millions de dollars de box-office. Bref donc le jeu est aussi sortis sur  PS2, DS, Wii, PC et GameCube et c'est d'ailleurs la version GBA la plus mauvaise. Bref le jeu est un espèce de jeu de plate-formes mais alors avec aucun ennemi. Donc c'est un plutôt un jeu d'aventure. Bref donc on contrôle le personnage principal, Mumble, qui est visiblement encore aussi agile qu'un rhinocéros paraplégique et diabétique, qui doit retrouver son ami. Donc on se balade sur la banquise. Bref donc on va la récupérer puis après on doit aller des trucs de merde. Pas besoin d'aller bien loin pour mettre le jeu a la poubelle. Normalement t'attend genre 20 minutes, mais là comme on dit en anglais''new record''. Mais en courant, Mumble reste très lent. Mais du coup, il attend la Saint Glinglin ou quoi ??? VOUS AVEZ COMPRIS, PARCE QUE C'EST UN PINGUIN !!!!!!!... Promis j'arrête. Bref après des péripéties digne d'un employé de Deliveroo, on arrive dans le gameplay vraiment spécifique, si je puis dire, car à un moment , pour et bien rapporter des points, on doit jouer à Guitar Hero. Mais oui, quand on pense Happy Feet, on pense faire du gameplay d'Hatsune Miku sur une chanson soul des années 50. Je vous passez l'histoire du jeu et le reste du jeu. Parce que le jeu est... HYPER IMPRESSIONNANT ET INTÉRESSANT . Bien évidemment.

N°2:Antz Extreme Racing
Date de sortie :2002
Développeur :Magic Pockets
Type :Course

Antz, ou FourmiZ en français est un film d’animation de DreamWorks. Sorti initialement en octobre 1998, la version française sortira en novembre.  Un film clairement inspiré de 1001 pattes, sortis quelque peu avant. Ne totalisant que plus de 170 millions contre les plus de 380 millions pour 1001 pattes, le film fait pâle figure face à Disney. Bref plusieurs jeux sont sortis, dont un très mauvais jeu de plate-forme sur GBC et donc le dernier c'est celui-ci. Également sorti sur PC, PS2 et Xbox, le jeu prend beaucoup d'inspiration du Mario Kart sur GBA, MKSC. Parce que il y a des items, un perspective en 3D comme sur F-Zero sur SNES. Mais alors le reste, c'est le bordel. Si vous pensiez qu'il y avait trop de pixels sur MKSC, et bien, ce jeu c'est une putain de partouzes de pixels. C'est horrible. Deuxièmement, les contrôles sont horribles. J'ai l'impression de contrôle à un camion-benne. En fait parfois, tu va à droite, mais tu va plus à gauche qu'à droite, et des fois, tu va trop à droite. Mais sérieux, dans ce jeu en plus la caméra tourne en même temps que le circuit, même si tu n'as pas terminé de tourner. La caméra est centrée sur le circuit et non sur toi. Et je vous promet que j'étais pas bourré si vous regardez trente seconde de gameplay de ce jeu. Et puis en plus, les circuits sont interminables sa dure des plombs. Putain la route-arc-en-ciel de N64 c'est le Parc Baby de GC Et enfin , les décors. La fourmilière c'est pas une fourmilière. Sérieusement on dira un décor de Megaman. Et autour de la fourmilière, c'est un désert. On dira le même désert que dans le roi Lion. Bref, dans ce jeu beaucoup d'idées ont étés prises de Mario Kart Super Circuit(sorti 1 an avant). Je ne vais pas parler plus du jeu, tous les circuits se ressemble, que ce soit dans le gameplay, ou dans les décors.

Bref, voici donc des jeux parmi les plus pourris de la GBA. Et oui car je dois vous expliquez quelque chose, si vous voulez voir le classement. La plupart des pires jeux sont japonais, sans traduction américaine, se qui ne me permet pas d'en parler et le N°1, à savoir V.I.P, ne marche pas sur mon émulateur. S'il remarche sur BizHawk, j'en parlerais une prochaine fois. En tout cas, je vous souhaite une bonne journée et on se retrouve vers mi-avril pour le TJP N°25.

Télécharger BizHawk(émulateur de GBA en autres)
Télécharger le dossier complet des firmwares(tutoriel sur ce topic)
Télécharger ROM bratz Forever Diamondz
Télécharger ROM Happy Feet(/!\Pas sur Romsmania.com, donc sur Wowroms.com)
Télécharger ROM AntZ extreme racing
Classement sur GameFAQs des pires jeux GBA
Messages 589 - Mario Mario
vs11235 pts ★ Champion
battle5000 pts ★ Novice
France
TJP N°26:Bart vs The World

Salut à tous, et j'espère que ça va pour vous le confinement. Bref aujourd'hui on va tester Bart vs The World sorti en 1992 sur NES. Et bien oui, on avait testé Bart vs The Space Mutants et bien maintenant c'est la suite. Jeu sorti initialement aux USA en décembre 1991, le jeu arrivera chez nous le 22 octobre 1992. Comme son prédécesseur, le jeu est sorti sur d'autres consoles comme sur GameGear ou Master System (en bonus à la fin du test sur NES).

Bart vs The World :
Date de sortie : 22 octobre 1992
Développeur : Imagineering Inc
Type : Plate-forme
Plate-forme : NES
Niveau 1 : Bref donc voici le premier niveau. Alors l'histoire c'est que Bart s'est inscrit à un concours de talents et qu’il fait un dessin encore plus moche que celui d'un paraplégique sur Paint. Et faute de scénario, c'est Bart qui a gagné en dépassant les belles peintures de Todd Flanders (le fils de Ned Flanders, le chrétien absolu, si vous connaissez pas la série) et de Martin Prince (le meilleur élève de la classe de Bart). De son côté, M. Burns (l'archétype du capitalisme américain excessif) et M. Smithers (l'assistant de M. Burns et également homosexuel) voient leurs profits s'effondrer alors que Bart s’apprête à partir avec sa famille en Chine, en récompense d'avoir gagné le concours. Le troisième cousin de M. Burns, un dénommé, hmm. Non je le refuse de le dire. Bon je le dis mais après m’accusez pas de racisme. Il s'appelle Fu Manchu Burns. BAH DIS DONT, JE N'AURAIS JAMAIS SU QU'IL ÉTAIT CHINOIS !!!!!!! Bref donc le premier niveau commence sur un bateau ou l'on doit éviter des filles (asiatiques évidemment et pourquoi, et bien parce qu'elle sont, bah elles sont... oui ça va c'est bon elles sont jaunes comme des tournesols) en pyjama qui balance des feux d'artifice. Les contrôles de Bart sont les mêmes que dans le premier jeu, et je n'y arrive toujours pas à m'y faire. Si vous ne vous rappelez pas, ici comme dans le jeu d'avant, le bouton pour courir et le même que celui pour sauter. Mais oui, comme le dit JDG "pour pondre une belle grosse merde, il faut de l'incompétence, mais aussi être un putain de gros flemmard" et là c'est typique. La musique, le thème des Simpson en boucle, je vais devenir fou. Merde, comme si je l'avais pas retenu quand j'ai testé le premier:tu tu tu pa pa pa pa pa !!!!!!!!!!!!!!!!!!! Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh. Bref donc on doit monter en haut du mât pour terminer ce premier niveau sur la Chine.

Niveau 2 : Niveau en skate. Et franchement, si y a bien une chose que je n'aurais jamais cru voir de ma vie, c'est de voir Bart faire du skate sur la grande muraille de Chine et évitant des énormes trous et des dragons verts dégueulasses. Et sérieusement, c'est la grande muraille de Chine ou un stage de Tony Hawk. Tu t'imagines visiter la grande muraille? On avait le même genre de problème que sur le premier. L'incohérence parfois du à des clichés par ce que vous savez, Dragon, culture, Chine, vous voyez. Vous avez vu mon intelligence, faut beaucoup réfléchir!!!!! Bref donc non seulement on doit éviter les dragons et faire des énormes sauts de plusieurs mètres, amis aussi il faut faire ça avec la maniabilité de merde du skate de Bart. Et si vous vous attendez à un blague sur le made in China, et bien fuck.

Niveau 3(boss) : Et enfin le combat contre le cousin chinois bizarre de M Burns. Oui, je refuse de redire son nom une autre fois. Bref donc on dois lui tirer dessus avec je sais pas quoi, on dirait des bombes vu que le truc explose après avoir touché quelque chose. Bref donc il faut lui tirer dessus dans le bon sens. En réalité, il a l'air de changer de sens aléatoirement. Au départ j'ai cru que c’était quand je lui tirais dessus. Il faut lui envoyer 4 bombes sur lui pour le tuer. Mais il faut faire attention aux trucs qu'il balance. Donc il faut déjà sauter, mais avec des sauts programmés par des gens avec des gants de boxe savonneux, mais aussi tirer derrière lui. Et oui, si vous avez deviné que c'était difficile et bien bravo.

Niveau 4 : Le deuxième monde c'est l'Antarctique. Et je rappelle que c'est un voyage avec Bart et toute sa famille qu'il a gagné. Mais la suite ça va être quoi ? L'Australie, la Corée du Nord ? Le Venezuela ? Bref donc le boss de ce monde c'est le deuxième cousin de M.Burns, l'abominable Burns des neiges. Qui fait évidemment référence à... euhh, merde, trouvez-moi vite quelque chose qui n'a rien a voir à l'abominable homme des neiges parce que cette blague sent encore plus mauvais qu'un fois gras moisi depuis 3 mois. Bref donc premier niveau dans une caverne remplie de stalactites en argile visiblement et de flocons de neige qui volent. Et après je suppose que la réunion de développement du niveau 2, ça c'est passé comme ça: «bon voilà, après les stalactites, vous voulez faire quoi?», et Jean-René qui est au fond de la salle et qui a bu un peu trop de pinard répond « eeeeeeeeeetttttt si on faisait une phaaaaaaase de plaaaaaaaaaate-forme en hauteurrrrrrrrrrrrrrr ». Et évidemment tout le monde a accepté, parce que avoir de la pitié pour les enfants, c'est démodé. Bref donc c'est parti pour un partie SUPER-INTÉRESSANTE où il faut grimper de plate-forme en plate-forme, ou plutôt de dépression en dépression. Sérieusement, je vous jure que j'ai passé un moment tellement mou que je suis sûr que plus aucun signal nerveux n'arrivait à mon cerveau. Tiens vous avez joué à Mario Kart 64, vous vous souvenez de la route arc-en-ciel hyper-longue. Et bien maintenant imaginez la même chose sans musique ni sons, sans ordi, et surtout avec un kart très lent, encore plus lent qu'une putain de moule. Et bien vous n'êtes même pas à la moitié de l'ennui colossal que mon cerveau a presque réussi à supporter. Mais ne vous inquiétez pas, c'est seulement la deuxième fois cette semaine que je renifle toutes les crottes que je lâche avant d’appuyer sur la chasse des toilettes. Bref donc il faut atteindre l'endroit ou se trouve Marge de cahier. Vous avez vu, je sais faire des blagues avec des prénoms!!! Et d'ailleurs, j'en ai une autre. Alors c'est Pétain qui dit à Hitler, je vais aux toilettes, et Hitler lui rétorque, et ben... Merde elle est pas drôle. Bref donc elle nous lance des balles de tennis que l'ont doit envoyer sur cette statue en papier mâché de Sonic avec une tête pédophile. Donc il faut la faire tomber pour pouvoir déplacer un stalactite de 10 cm de haut qui glisse sur le sol pour sortir du niveau. C'est un raisonnement parfaitement logique. Vous voyez c'est à la portée de tout le monde, en tout cas ceux qui ont Internet pour regarder la soluce.

Niveau 4 : On est sur une rivière gelée à esquiver des mouettes, parce que oui. Des mouettes en Antarctique. Mais je suis sûr qu’aucun biologiste en s'est suicidé. Pff, quelle pensée stupide. Bref donc j'ai pas grand-chose à dire sur ce niveau, a part que des poissons bleus à trois yeux essayent de nous mangez. Ahh et aussi, après avoir niqué la biologie, on nique la physique. Parce que sautez sur un morceau de glace détaché de la banquise arctique pour le faire avancer. Et aussi c'est comme ce niveau hyper-dur. Holala, ce niveau est tellement dur que j'en ai des sueurs froides !!!!!! Qu'est que je fais de ma vie??!!!

Niveau 5(boss) : Donc on arrive au boss, l'abominable Burns des neiges. C'est une créature mythique, ici du folklore américain. Une bête immense, semblable à un ours. C'est donc tout naturellement que les développeurs ont décidé que le boss serait un mini-jeu whack-a-mole. Oui vous savez, le genre de mini-jeu à côté des tirs à la carabine et au jeu des canards. Bref donc on doit lui sauter dessus pendant qu'il nous envoie des stalactites et des rochers glacés. Bref celui-là est très facile, en fait le boss prend cinq coups pour mourir. Donc si tu ne te foire pas qu'une seule fois, tu peut le tuer sans faire attention à ses rochers et tu pourra le tuer sans problème.

Niveau 6 : 3ème monde avec un désert, et comme tout les déserts de jeux vidéos, y a des tornades de la taille de Bart (c'est à dire genre 15cm) et des égyptiens tout droit sortis d'un dessin animé raciste des années 50 américain qui travaillent encore comme des esclaves. Et donc le boss de ce monde, c'est le grand-oncle du côté de sa mère, Ramsès Burns. Donc c'est le moment de vous parler des bonus. Alors sur l'écran de sélection des niveaux, on peut choisir de jouer à plusieurs mini-jeux qui puent tous le vomi de bousier. Donc on a un jeu de mémoire classique et surtout une machine à sous, comme on en trouve dans les casinos. Et évidemment tous ça avec les personnage des Simpson. D'ailleurs c'est complètement réducteur, parce que contrairement à dans le premier jeu, ici outre M.Burns, ses cousins chelous d'archétypes racistes et culturels, M .Smithers, la famille de Bart et Krusty le clown, personne d'autre de la série n'est là. Pas de Moe, pas de Ned Flanders, pas de Martin Prince ni de Mulhouse. Les seules fois où on les voit c'est dans ses mini-jeux facultatifs. Mais là c'est même ni des figurants ni des caméos, c'est littéralement de la décoration !!! Bref donc commencez à ramasser le premier item pour être en Bartman. C'est juste Bart qui peut voler, enfin qui vole avant d'atteindre le plafond et de onduler comme un bourré. Alors au premier abord, on pourra croire à un truc ressemblant à la feuille cape de Super Mario World mais non, car en fait la seule utilité c'est de passer pour passer une partie du niveau, et quasiment rien ne vous arrête. Tu vole et tu fermes ta gueule. Et puis sérieusement c'est ridicule, quand tu touches le plafond, Bart fait des zigzags, vous imaginez voir Superman faire des zigzags en poursuivant des méchants. Et c'est là que Jean Michel des hit-box s'est défoulée. Donc après être entrée dans la pyramide et sauter par dessus des roches qui roulent à pleine vitesse et du coup tu peux pas les éviter et tuer une chauve-souris phosphorescente, on arrive à un passage avec des espèces de troncs. Et si tu essaye de marcher dessus, et hop tu passes à travers. Bah merci, enculé!!!!!!!!!!! Mais je vous assure que c'est vraiment tu passes littéralement à travers. Donc comment faire, vu qu'il n'y a que ce passage pour continuer le jeu. Et bien c'est très simple. Alors je sais pas si c'est de la chance ou quoi que se soit, donc je suis revenu en arrière en cherchant un item bref une solution à ce problème. Bref une initiative simple. Alors donc j'ai fouillé partout, et j'ai rien trouvé, je suis revenu et là, magie ça marche, ouais. Donc je ne sais pas si c'est de la chance ou juste un problème de hit-box. Après on a une … INSPIRATION des blocs serpents apparues dans Super Mario World, jeu sorti environ 1 an avant. Mais contrairement à ce jeu, ici le bloc serpent il est pas là? Hooooo non bordel ne recommencez pas. Et encore une fois j'ai tourné en rond pendant 10 ans quand je me suis rendu compte qu'il fallait être sur un bloc précis qui n'est pas distinguable des autre blocs. Putain, mais ce jeu vidéo, c'est une putain de thérapie masochiste.
Niveau 7 : Donc dans ce deuxième niveau on doit esquiver les tornades de 15cm de haut tout en prenant garde à ne pas mourir étouffé par le sable mouvant, ou océan de Doritos je sais pas. Ce niveau est extrêmement chiant. En fait au milieu du niveau du doit sauter dans un trou et faire gaffe à ne pas tomber tout en bas sinon on meure. Merci connard!!! Bref donc il faut prendre un chemin avec différentes issues, parfois c'est juste des salles bonus et certaines te ramènent au début. En fait je suis pas aller vérifier, y a genre 18 entrées. Donc je suis entré dans celle tout au fond et à droite. Donc j'entre dans la porte et je me retrouve  dans … j'en sais rien. Bref donc ici pour sortir cette salle il faut tout simplement utiliser les pouvoirs de Bartman pour monter et arriver tout en haut pour rentrer dans l'oreille d'une statue gigantesque pour terminer le niveau. Encore une fois, j'ai du aller chercher sur Internet la soluce. Bah oui mon cul. Putain je souffre déjà assez du jeu avec la soluce, alors sans bordel. Bref mais le léger souci de Bartman c'est que ça ne dure pas à l'infini, tu reviens à ton état normal. Et si il n'y a plus de moyens d'être en Bartman, comment tu fais ???? Et bien moi j'ai cherché la solution pendant longtemps, pendant 30 putain de minutes. J'ai passé une demie-heure à sauter dans tout les sens, pour trouver le moyen de remonter. Les items ne respawn pas et la porte qui m'a emmené ici n'existe plus. Donc j'aie du encore regarder la soluce pour trouver qu'il faut grimper sur la statue.

Niveau 8:Ce niveau, il est très simple, enfin moi je l'ai battu super facilement, donc on doit combattre des serpents violets qui volent et qui crachent du feu. Une créature très connue du folklore égyptien. Bref donc moi tous ce que j'ai eu à faire c'est aller tout au bout du niveau, de ramasser un item Bartman, de voler à gauche et vous verrez la sortie, placée sur le sommet du Sphinx.

Niveau 9 (boss) : Et c'est parti pour le 3ème boss, et j'espère que c'est pas encore un stéréotype raciste américain. Mais non regardez, c'est juste un mec assis sur un tapis volant qui me balance des ankh sur moi. Et la stratégie pour le battre, elle est facile, voyons. Surtout si on a Internet. Mais c'est pas logique, je me suis dit, je vais pas trop abuser de la soluce pour le boss. Là ou les deux premiers niveau logique ça allait. Là en fait, il faut sauter près du bord gauche du tapis volant et tirer dessus pour faire disparaître son tapis volant.  Alors non seulement c'est compliqué parce que la fenêtre de tir est minuscule et de plus, le tapis bouge aléatoirement. Si tu tires directement depuis en bas, ça marche pas, ça n'a aucun sens, bordel!!!

Niveau 10 : Dernier monde avec comme boss Eric von Burns. Bref donc on commence dans un bateau pirate, avec des pirates avec des jambes de bois, des rats, des goélands. Alors bon c'est vrai j'ai menti, il y a d'autres musiques que celle des Simpson. Mais bon c'est un compliment, parce que les autres, c'est juste horrible putain. Par exemple, dans ce niveau, tu as une musique c'est une boucle de 3 sec. Mais alors déjà que c'est chiant, y a Jean Michel casse couilles qui arrive, et qui dit : «et si le niveau 10 était hyper long» . Et bien car ce niveau il dure des heures, tu dois monter de mâts en mâts, sauf que Bart monte encore plus lentement qu'une connexion ADSL dans la forêt amazonienne, tu dois prendre un certain chemin en passant de poutre en poutre sauf que évidemment tout les mâts se ressemblent, tu dois tous les vérifier un à un, ce qui veut dire tout remonter au moins une quinzaine de fois. Putain de merde. Et évidemment le niveau est rempli de plate-formes étroites avec des moments absolument pas chiants, où tu attendre poliment que le rat aille au bord de la plate-forme pour éviter qu'il te touche parce qu'il se retourne quand tu arrive sur la plate-forme. Sachant qu'il y a des phases de plate-formes, les plate-formes étant visiblement recouvertes d’huile de morue. Et en plus, vous avez décidé de mettre une boucle de 3 secondes de merde jusqu’à la putain de fin du niveau. Mais putain, c'est horrible. Ce niveau c'est une putain de torture psychique. Je suis à un poil de devenir cinglé et de commencer à enculer des pots de fleurs. J'en peux plus. De toutes façon les derniers niveaux c'est une succession d'épisodes des Teletubbies, tellement c'est juste chiant et impossible à finir sans devenir complètement maboul.
Niveau 11 à 13 : Bref donc voici les derniers niveaux en mode abrégé(ps : je joue plus au jeu, hein, merci World of Longplays). Le niveau 11 tu commence dans un cimetière, et évidemment tu trouves des chauves-souris et des … putain de merde. Mais quelle substance totalement illicite vous avez pris. Vous avez mis des putain de Farfurets de Pokémon. Et qui courent comme Naruto. Mais l'ennemi principal de ce niveau ça sera les statues bleues de gargouilles qui sautent sur place. D'ailleurs putain mais c'est vraiment hanté, je veux dire, les statues, les stylos, c'est Hollywood, mon cul c'est plutôt Hollysatan. Et d'ailleurs, avec des objets contrôlés par Satan, ils font sûrement des films d'enfer !!!! Même si ma blague est nulle, ça symbolise mon degré de défaillance cérébrale. Bref donc tu as trois parties du niveau, tu as donc le cimetière , t'as la partie où Bart profane des tombes en rentrant dedans. Ah oui d'ailleurs, j'ai jamais profané de tombe, mais pour moi, quand on creuse une tombe, on creuse pas une cavité de 15 km de profondeur et on y fout pas de scarabées ou de mains vertes. En enfin une dernière partie pour bien t'achever avec une face de plate-forme qui dure deux heures avec des squelettes qui balancent leur tête et des hit-box de merde. Bref donc je vais pas tout vous détailler parce que, heuuu, bah j'aie eu ma dose. Donc niveau 12, avec des stylos et des compas vivants et des lutins jaunes. Je heuu? Je sais pas, ha pitié achevez-moi. Deuxième partie du niveau dans une salle de tournage avec des chaises de metteur en scène, des marteaux qui bougent tout seul des bâtons de dynamite lancées depuis des trous, etc.. Mais putain c'est une salle de tournage ou la maison de Gargamel? Et donc enfin le dernier boss Eric von Burns. Il balance des haut-parleurs verts depuis sa caméra géante qui fait deux fois sa taille. Et ce boss est nul, je pense que les développeurs étaient autant au bord du gouffre du délire total que moi. Bref cinématique, blabla, Bart a gagné et Krusty insulte Smithers de lécheur de bottes par rapport à M.Burns. Bref et donc le jeu se termine sur Bart qui leur balance des tartes à la crème sur Smithers et Burns et voilà fin.

Bart vs The World(bonus) :
Date de sortie : 1993
Développeur : Arc Developments  
Type : Plate-forme
Plate-forme : MasterSystem

Alors si vous ne connaissez pas la Master System, c'est la première console de Sega (si on ne compte pas la SG-1000, console uniquement sortie au Japon), venue concurrencer la NES. Et là où la MegaDrive , sans dépasser la SNES, a eu des bonnes ventes (30 millions pour Sega, et 50 millions pour Nintendo), la Sega Master System s'est fait ratatiner, avec seulement entre 10 et 13 millions de ventes, contre plus de 60 millions de ventes pour la NES. Les consoles sont sortis à peu près en même temps. Mais bref je ferais sûrement un top 3 des pires jeux de la MasterSystem où je détaillerais plus.  Bref donc le jeu est basiquement le même, avec quelques subtilités dues aux limitations de la console. Déjà les graphiques, Bart a l'air de moins se faire chier que sur NES, car il te fixe pas quand tu arrêtes de bouger. De plus, les graphismes ressemblent presque à du 16-bit. C'est aussi peut-être parce que le jeu est plus coloré que sur NES. Mais les bons points s'arrêtent là.  Ça se fait encore aujourd'hui mais c'était plus fréquent avant, c'est les demakes : par exemple, beaucoup des jeux sur SNES et MegaDrive ont une version NES ou Master System, mais parfois c'est fait à la va-vite. Et c'est le cas ici. En fait déjà que Bart avançait pas très vite dans le jeu sur NES, je vous assurez qu'il est encore plus chiant à contrôler sur Master System. C'est incroyable, il est encore plus lent, c'est juste horrible. Là où dans la version NES le premier niveau les doigts dans le nez, ici le niveau est beaucoup plus long. Putain mais cette lenteur elle est abominable, j'ai l'impression de contrôler Gérard Depardieu. Bref donc j'ai pas grand-chose à dire, quelque détails par ci par là, mais basiquement je le répète, les niveaux sont identiques, à quelques détails près. C’était courant à l'époque. Je veux dire le support principal du jeu, c'est sur NES, d'ailleurs c'est pas les deux seules versions du jeu, il est également sorti sur GameGear, et deux micro-ordinateurs, l'Amiga et l'Atari ST, tous les autres portages, comme celui sur Master System, sont sortis en 1993.

Voilà, vous avez vu, attendre plus longtemps, plus de contenu et plus de qualité. Bref passez une bonne journée et bonne chance pour le confinement. On se retrouve au mois de mai pour le prochain TJP.
PS:Je pense ouvrir un topic sur le confinement pour s'échanger des idées. Moi je suis plutôt casanier, donc je n’aie pas trop de soucis.

Télécharger BizHawk(émulateur de NES et MasterSystem en autres)
Télécharger le dossier complet des firmwares(tutoriel sur ce topic)
Télécharger ROM MBart vs The World(NES)
Télécharger ROM Bart vs The World(MasterSystem)
Messages 356 - Luigi Luigi
vs14116 pts ★ Champion
battle6138 pts ★ Racer
France
meilleurs jeux SNES (top 3)
3e Place:
Spoiler [ShowHide]
Spoiler [ShowHide]
Spoiler [ShowHide]
Yoshi's Island


2e Place:
Spoiler [ShowHide]
Spoiler [ShowHide]
Super Mario World


Le Best Du Best:
Spoiler [ShowHide]
Spoiler [ShowHide]
Spoiler [ShowHide]
Spoiler [ShowHide]
Spoiler [ShowHide]
Spoiler [ShowHide]
Spoiler [ShowHide]
Spoiler [ShowHide]
Spoiler [ShowHide]
Spoiler [ShowHide]
Spoiler [ShowHide]
Super Mario Kart !!! toad up
Messages 589 - Mario Mario
vs11235 pts ★ Champion
battle5000 pts ★ Novice
France
TJP N°27:Jeux Astérix N°2

Salut à tous et j'espère que vous allez bien.  Pour certains d'entre nous, c'est enfin la fin du confinement. Mais ce n'est pas mon cas, les collèges devaient rouvrir le 18 mai. Mais finalement ça sera sois début juin, soit bah, plus rien je pense. Parce que c'est déjà assez absurde de se rendre au collège pour un moment ou genre 2 semaines, c'est complètement débile. Bref aujourd'hui on retourne du côté des jeux Astérix parce qu'il y en plein. Bref donc pour rendre hommage à Uderzo qui nous a quittés récemment, c'est parti pour trois nouveaux jeux Astérix.



Astérix :
Plate-forme : Game Boy
Date de sortie : 1993
Développeur : Bit Managers
Type : Plate-forme

On avais déjà parlé d'Astérix sur NES, et bien là c'est à peu près le même jeu. Bref donc comme le jeu sur NES, l'histoire c'est que Obélix a été capturé par des romains. C'est à peu près aussi logique que des terroristes arrêtés par la police municipale. Ah merde encore cette alarme. Bref donc encore une fois, nous avons un jeu de plate-forme très classique on l'on contrôle Astérix. On retrouve les mêmes ennemis que sur NES, mais les niveaux et les contrôles sont différents. Et là les contrôles, ils ne sont pas excellents. Mais c'est vrai, quoi. Merde, j'ai l'impression de jouer à une espèce de jeu de plate-forme pourri sur Action 52. Bref après on y retrouvera les mêmes ennemis aussi hors sujet de la BD comme des quarts de Lune et des aigles qui rebondissent. Le jeu est extrêmement court, en moins d'une demie-heure j'ai bouclé le jeu. Comme dans le jeu sur NES, il y a 4 mondes, la gaule, avec les mecs qui lancent des noisettes, et les sangliers qui sont immunisés aux pics, l'Helvétie (la Suisse si vous voulez) avec les bonhommes de neige qui balancent leur tête, l’Égypte, avec les torches à l'envers et son niveau de la mine de l'enfer. Et enfin Rome, avec ses dix-huit palais dans genre 3m². Les mondes sont entrecoupés par des salles bonus et des passages pour récupérer des items en sautant sur des tonneaux qui rebondissent comme des puces lancées par le mec noir chez les pirates. Bref le jeu est toujours pareil, le design est anarchique comme pas possible, on dirait un niveau Mario Maker fait par un macaque.

Astérix and the secret mission :
Plate-forme : Master System
Date de sortie : 1993
Développeur : Sega
Type : Plate-forme

Également sorti sur GameGear, ce jeu est encore une fois un jeu de plateforme classique. Ici nous devons récupérer des herbes pour Panoramix pour qu'il fasse de la potion magique. Sauf que bon, de la potion magique, y 'en a éparpillée tout le long des niveaux. Bref donc c'est à Astérix ou Obélix au choix de retrouver les différentes fleurs dont Panoramix a besoin. Et évidemment, pas question d'aller en chercher dans la forêt gauloise juste à côté (parce que sinon putain les frais de livraison des fleurs de Panoramix, ça doit piquer), mais aller dans des caves, surfer sur une planche de bois en évitant des poissons, aller dans des pyramides remplies de puzzles à la con et de têtes de mouton qui tirent des lasers. Parce que l'un des plus gros problèmes du jeu c'est le respect du jeu. Et c'est le moment évident ou je fais de l'ironie parce que ce jeu n'a aucun putain de sens. On se souvient tous du moment dans la BD où Astérix bute des romains obèses au milieu des flammes olympiques qui lui jettent des amandes et des piliers romains qui tournent tout seuls avec des pics dessus. Ah, vous vous en souvenez ?? C'est une bonne nouvelle, je crois. Ou celle où Astérix affronte dans une caverne violette des têtes de mort, des indiens qui lancent des boules de feu et des mecs qui se prennent pour des corbeaux. Bref mais ce n'est pas le seul problème du jeu. Les contrôles. Putain ils ont étés programmées par un clown aveugle avec des mappemondes à la place des mains pendant un tremblement de terre. Mais c'est Astérix ou Gérard Depardieu ? Ah encore mon alarme. Bref donc on progresse dans le jeu, où en fait il n'y a aucun gouffre, la plupart du temps en tout cas le niveau est toujours en bas. Bref donc on avance dans différents niveaux. Alors le jeu est, comme celui du Game Boy, très court. Malgré tout, il y a des variations de gameplay, y a même des combats de boss, une fois où les pirates se transforment en toupies Beyblade visiblement, mais tout est gâché par des problèmes de contrôles vraiment horribles qui rendent le jeu très difficile surtout pour des phases de plate-forme très précises. Mais c'est horrible ces passages, c'est comme être un gardien au foot sauf que t'as une malformation aux bras.

Astérix et le pouvoir des dieux
Plate-forme : MegaDrive
Date de sortie :1995
Développeur : Core Design
Type : Plate-forme

Un jeu de plate-forme où l'on doit chercher différents objets dans différents niveaux : le village gaulois, les 4 camps romains (Aquarium, Babaorum, Laudanum et Petitbonum), ainsi que la forêt gauloise au départ. Bref donc l'histoire est juste que le bouclier de Vercingétorix a été volé et c'est à Obélix et Astérix de le retrouver chez les Romains. Tiens un détail pour se préparer à vous parler du jeu, c'est que pas mal de sons ont été repris des jeux Infogrames sur MegaDrive, comme Spirou ou les Schtroumpfs. Ce qui est étrange vu que le jeu n'a pas été développé par Infogrames. Alors donc pour vous montrer comment ce jeu fonctionne, voici le début de la soluce, d'abord il faut aller chercher un poisson chez Ordralphabétix dont d'ailleurs Astérix n'en voulait pas à la base et qui dit :  «mais ça ne sens pas mauvais, c'est l'odeur naturelle du poisson», et bien moi j'ai envie de dire «ça va sentir mauvais cette histoire». Je suis désolé, c'était plus fort que moi. Bref retour au jeu, donc il faut également aller récupérer une dague sur des planches avec la serpe de Panoramix (qu'est-ce qu’elle fout là, j'en sais rien), une marmite et des sangliers, tout ça donc pour récupérer une dague entourée d'un champ électrique!!!! Je n'ai pas vu toutes les aventures d'Astérix mais, pour moi, ce passage, c'est pas dans Astérix, hein, c'est dans je sais pas, 2001 l'Odyssée de l'Espace. Et donc on arrive dans le cœur du problème, c'est que la soluce de ce jeu n'a aucun sens. En fait pour être plus précis, c'est que les actions à faire sont certes logiques, mais il y a des niveaux gigantesques, avec des passages à sens unique, ce qui t'oblige à faire des détours de merde et en plus le jeu est hyper-dur, c'est presque impossible d'essayer de chercher sois-même sans devenir cinglé et de sucer des fils de cuivre tellement tu serais désespéré. Tiens le village gaulois. Dans la BD, il est pas très grand, il sont genre 50 voire 70 dans tout le village, avec un place au centre, a peine deux ou trois routes qui partent de la place. On pourrai dire que la superficie c'est genre celle d'un château fort, voire un peu plus grand. Mais là, c'est pas le village d'Astérix, c'est une putain de banlieue américaine. Toutes les maisons se ressemblent ou presque, aucun élément visuel pour te repérer et y a 500 chemins. Mais putain mais c'est le village des gaulois ou le centre-ville de Lyon. Bref après avoir pris la dague et le poisson direction la forêt romaine avec enfin les premiers romains à tuer. Et là on a les premières phases de plate-forme. Et là je doit vous parler des contrôles. Pour situer de nouveau, on est en fin de vie de la MegaDrive, la Saturn et la PS1 sont déjà sorties un an avant, la Nintendo 64 dans un an, donc on s'attend à avoir des développeurs connaissant bien une console sortie depuis déjà 6 ans. Alors c'est vrai que les contrôles ne sont pas horribles, sauf quand Astérix saute haut, et même très haut, et la caméra bouge tellement en haut que tu ne sais plus sur quoi tu vas atterrir. Et dans ce niveau, ils ont décidé de rajouter des plate-formes qui flottent puis qui coulent. Donc quand tu veux faire un saut pour éviter les ennemis ou récupérer un item etc... et bien ça arrive de ne pas retourner sur le tronc parce qu'il a coulé pendant ton saut et que donc tu ne l'as pas vu. Ou alors qu’il disparaît de la caméra et qu'il a disparu. Bref donc dans ce niveau tu dois prendre je sais pas, un lingot d'or, et surtout appuyer sur une corde pour envoyer un hadoken sur le camp de Laudanum. On entre dans le camp en flammes au milieu de gouttes d'huile mortelle qui sortent du bois et de petites flammes qui gambadent pour récupérer une sucette ainsi qu'un casque romain. Et comme pour le village gaulois et la forêt, l'endroit est gigantesque, y a des trucs en premier plan que tu penses ne pas traverser car ils sont presque pareil aux autres murs en bois mais en fait non. Tu dois utiliser des catapultes pour te propulser mais quand tu retombe tooooooooooooooooooouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuut en bas, tu dois recommencer la moitié du niveau, t'as des portes à activer, t'as des cul-de-sacs et des passages ou tu te casses le cul à les faire comme un putain de gothique tellement tu deviens dépressif tout ça pour prendre des points de merde, et en plus, tous les endroits se ressemblent. Bref donc après avoir pris tout les objets et avoir fait le chemin retour, il faut aller au camp d'Aquarium pour récupérer une tunique romaine. Bref donc ensuite tu vas récupérer un bouclier romain et un cœur cassé dans le camp de Petitbonum. Ensuite on va au camp de Babaorum pour se déguiser en romain pour ne pas se faire jeter par le centurion romain du camp, qui nous prend donc pour un légionnaire. Alors c'est une belle référence à Astérix et les Goths, ou Astérix et Obélix doivent se déguiser en romains pour éviter de se faire attraper par eux en cherchant les goths qui ont kidnappé Panoramix. Sauf que dans la BD, quand les romains les croisent, ils sont dubitatifs à cause de leurs moustaches non-réglementaires pour un légionnaire, mais là, le centurion est complètement torché, ou aveugle. Bref on part récupérer une espèce de joyau et parler à un gaulois assis au milieu d'une tente romaine avec deux romains juste à côté. J'avais compris dans la BD que les romains sont parfois un peu neuneus et peureux en soi, et je reconnais que je ne savais pas qu'ils n’engageaient que des trisomiques. Parce que je ne pense pas qu’ils laissent passer des gaulois qui demandent à voir le druide Panoramix pour lui demander du thé . Alors c'est vrai qu'en fait, des romains l'ont attrapé, mais pourquoi vous le mettez dans une tente romaine et visiblement pas attaché. Et il nous dit d'aller voir un fakir qui se situe dans la forêt romaine pour nous emmener dans des thermes romains pour trouver un autre mec qui doit nous donner du thé. Et chercher le bouclier de Vercingétorix et délivrer le mec, on s'en branle, je travaille à Deliveroo, et j'ai mon service à terminer. Alors après je ne vais pas vous détailler chaque niveau. Sachez juste que celui des thermes, donc celui juste après, est horrible. On a des ennemis à la con, des sauts sur des lianes absolument affreux, et enfin des énigmes nulles à chier pour activer des plate-formes et évidemment les plate-formes qui s’activent, tu ne les vois pas. Et enfin la musique. C'est de la musique classique. Sans déconner, je suis totalement sérieux. C'est hallucinant. Putain de grosses feignasses. Et puis des fois, c'est cool, voilà ça rend hommage. Mais là évidemment qui dit MegaDrive, dit musique horrible. Oh tiens un concurrent à Fantasia. Et puis merde, tous les niveaux c'est ça. C'est vraiment l'économie. Mais c'était qui les développeurs de ce jeu, des bénévoles des resto du cœur? Ah, mon alarme de comparaison prise au premier degré alors que c'est du second vient de se déclencher. Encore une fois je vais pas m'attarder sur tous les niveaux, mais genre le but d'aller chercher le bouclier de Vercingétorix, on s'en branle. Mais genre très largement. On dirait que le scénariste du jeu avait Alzheimer. Genre après le niveau des thermes, tu dois aller dans une forêt germanique pour chercher Préfix, un druide, ami de Panoramix, pour faire une potion qui fait pleuvoir, pour pouvoir cultiver du thé. Mais pour ça, on doit passer prendre des tablettes qui sont situé à Alexandrie. Bref y a genre 10 niveaux qui n'ont aucun rapport avec ce bouclier. Après 600 quêtes de merde, on doit aller en Angleterre pour retrouver le bouclier visiblement tenu par un centurion . Mais quand on arrive le centurion , il nous dit que César l’a emporté. Donc on part vers un putain de niveau de mine. Putain vous voulez au moins faire semblant d'être gentils? En réalité, t'es sur un char à cheval mais le principe est le même. Et y a tout pour te faire chier, les ennemis invincibles, des rochers qui volent et sont quasiment impossible à passer et surtout le char il va plus vite qu'une putain de Ferrari. Mais le meilleur, c'est les passages ou tu dois tuer un romain à cheval et tant que tu ne l'a pas tué, le niveau continue. Et bien pendant des heures, je lui ai clairement tapé dessus, mais les collisions nulles à chier de mes couilles obligent, il ne s'est rien passé la plupart du temps. Donc j'ai regardé la soluce, et si tu utilises le coup vers le bas, il sont butés en un coup. Sauf que le coup vers le bas utilise de la potion magique, et qu'il n'y a pas de potion magique dans ce niveau, donc si tu rates ton coup, tu es cuit. Parce que tuer l'ennemi de manière normale ça dure des plombes. Et en plus, il fallait bien que Jean trou de balle des hit-box viennent encore plus nous emmerder. Plus on se rapproche de la fin, plus les hit-box sont débiles et incompréhensibles au possible. Et aussi plus on s'avance de la fin, plus il y a des pièges à la con. Genre tu sautes sur un trampoline et paf, des pics dans ta tronche sans aucune indication. Et aussi on va mettre des blocs qui se poussent et qui sont identiques aux blocs normaux. Comme ça, tu chercheras pendant tout le niveau un autre moyen. Sachant en plus que les niveaux sont souvent des putains de labyrinthe. Bah oui, on a les hit-box de merde, les contrôles de merde et les labyrinthes de merde avec des interrupteurs cachés partout. Ce qui signifie que sans la soluce, tu serais obligé de repasser dix fois au même endroit comme un putain d'abruti pour essayer toutes les combinaisons des interrupteurs disséminés dans le niveau et chercher la plate-forme ou n'importe quoi d'autre que cette combinaison à activer.

Bref voilà c'était trois jeux Astérix. Y en a encore bien d'autres que je voudrais vous montrer. En réalité, tous les jeux dont je vous ai parlé ne sont pas spécialement mauvais. Les jeux Astérix sont très loin d'être les pires. Mai si vous voulez vraiment des jeux horribles, ne vous inquiétez pas, le prochain TJP «redressera le niveau». Bref bonne journée à tous et bonne chance, pour ceux encore en confinement et on se retrouve au mois de juin pour le TJP N°27.

Télécharger BizHawk(émulateur de Game Boy,Master System et MegaDrive en autres)
Télécharger le dossier complet des firmwares(tutoriel sur ce topic)
Télécharger ROM Astérix(GB)
Télécharger ROM Asterix and the secret mission
Télécharger ROM Asterix and the Power of Gods
Messages 907 - Mario Mario
vs15174 pts ★ Master
battle22065 pts ★ Legend
France
TJP N°26:Jeux Astérix N°2

Salut à tous et j'espère que vous allez bien.  Pour certains d'entre nous, c'est enfin la fin du confinement. Mais ce n'est pas mon cas, les collèges devaient rouvrir le 18 mai. Mais finalement ça sera sois début juin, soit bah, plus rien je pense. Parce que c'est déjà assez absurde de se rendre au collège pour un moment ou genre 2 semaines, c'est complètement débile. Bref aujourd'hui on retourne du côté des jeux Astérix parce qu'il y en plein. Bref donc pour rendre hommage à Uderzo qui nous a quittés récemment, c'est parti pour trois nouveaux jeux Astérix.



Astérix :
Plate-forme : Game Boy
Date de sortie : 1993
Développeur : Bit Managers
Type : Plate-forme

On avais déjà parlé d'Astérix sur NES, et bien là c'est à peu près le même jeu. Bref donc comme le jeu sur NES, l'histoire c'est que Obélix a été capturé par des romains. C'est à peu près aussi logique que des terroristes arrêtés par la police municipale. Ah merde encore cette alarme. Bref donc encore une fois, nous avons un jeu de plate-forme très classique on l'on contrôle Astérix. On retrouve les mêmes ennemis que sur NES, mais les niveaux et les contrôles sont différents. Et là les contrôles, ils ne sont pas excellents. Mais c'est vrai, quoi. Merde, j'ai l'impression de jouer à une espèce de jeu de plate-forme pourri sur Action 52. Bref après on y retrouvera les mêmes ennemis aussi hors sujet de la BD comme des quarts de Lune et des aigles qui rebondissent. Le jeu est extrêmement court, en moins d'une demie-heure j'ai bouclé le jeu. Comme dans le jeu sur NES, il y a 4 mondes, la gaule, avec les mecs qui lancent des noisettes, et les sangliers qui sont immunisés aux pics, l'Helvétie (la Suisse si vous voulez) avec les bonhommes de neige qui balancent leur tête, l’Égypte, avec les torches à l'envers et son niveau de la mine de l'enfer. Et enfin Rome, avec ses dix-huit palais dans genre 3m². Les mondes sont entrecoupés par des salles bonus et des passages pour récupérer des items en sautant sur des tonneaux qui rebondissent comme des puces lancées par le mec noir chez les pirates. Bref le jeu est toujours pareil, le design est anarchique comme pas possible, on dirait un niveau Mario Maker fait par un macaque.

Astérix and the secret mission :
Plate-forme : Master System
Date de sortie : 1993
Développeur : Sega
Type : Plate-forme

Également sorti sur GameGear, ce jeu est encore une fois un jeu de plateforme classique. Ici nous devons récupérer des herbes pour Panoramix pour qu'il fasse de la potion magique. Sauf que bon, de la potion magique, y 'en a éparpillée tout le long des niveaux. Bref donc c'est à Astérix ou Obélix au choix de retrouver les différentes fleurs dont Panoramix a besoin. Et évidemment, pas question d'aller en chercher dans la forêt gauloise juste à côté (parce que sinon putain les frais de livraison des fleurs de Panoramix, ça doit piquer), mais aller dans des caves, surfer sur une planche de bois en évitant des poissons, aller dans des pyramides remplies de puzzles à la con et de têtes de mouton qui tirent des lasers. Parce que l'un des plus gros problèmes du jeu c'est le respect du jeu. Et c'est le moment évident ou je fais de l'ironie parce que ce jeu n'a aucun putain de sens. On se souvient tous du moment dans la BD où Astérix bute des romains obèses au milieu des flammes olympiques qui lui jettent des amandes et des piliers romains qui tournent tout seuls avec des pics dessus. Ah, vous vous en souvenez ?? C'est une bonne nouvelle, je crois. Ou celle où Astérix affronte dans une caverne violette des têtes de mort, des indiens qui lancent des boules de feu et des mecs qui se prennent pour des corbeaux. Bref mais ce n'est pas le seul problème du jeu. Les contrôles. Putain ils ont étés programmées par un clown aveugle avec des mappemondes à la place des mains pendant un tremblement de terre. Mais c'est Astérix ou Gérard Depardieu ? Ah encore mon alarme. Bref donc on progresse dans le jeu, où en fait il n'y a aucun gouffre, la plupart du temps en tout cas le niveau est toujours en bas. Bref donc on avance dans différents niveaux. Alors le jeu est, comme celui du Game Boy, très court. Malgré tout, il y a des variations de gameplay, y a même des combats de boss, une fois où les pirates se transforment en toupies Beyblade visiblement, mais tout est gâché par des problèmes de contrôles vraiment horribles qui rendent le jeu très difficile surtout pour des phases de plate-forme très précises. Mais c'est horrible ces passages, c'est comme être un gardien au foot sauf que t'as une malformation aux bras.

Astérix et le pouvoir des dieux
Plate-forme : MegaDrive
Date de sortie :1995
Développeur : Core Design
Type : Plate-forme

Un jeu de plate-forme où l'on doit chercher différents objets dans différents niveaux : le village gaulois, les 4 camps romains (Aquarium, Babaorum, Laudanum et Petitbonum), ainsi que la forêt gauloise au départ. Bref donc l'histoire est juste que le bouclier de Vercingétorix a été volé et c'est à Obélix et Astérix de le retrouver chez les Romains. Tiens un détail pour se préparer à vous parler du jeu, c'est que pas mal de sons ont été repris des jeux Infogrames sur MegaDrive, comme Spirou ou les Schtroumpfs. Ce qui est étrange vu que le jeu n'a pas été développé par Infogrames. Alors donc pour vous montrer comment ce jeu fonctionne, voici le début de la soluce, d'abord il faut aller chercher un poisson chez Ordralphabétix dont d'ailleurs Astérix n'en voulait pas à la base et qui dit :  «mais ça ne sens pas mauvais, c'est l'odeur naturelle du poisson», et bien moi j'ai envie de dire «ça va sentir mauvais cette histoire». Je suis désolé, c'était plus fort que moi. Bref retour au jeu, donc il faut également aller récupérer une dague sur des planches avec la serpe de Panoramix (qu'est-ce qu’elle fout là, j'en sais rien), une marmite et des sangliers, tout ça donc pour récupérer une dague entourée d'un champ électrique!!!! Je n'ai pas vu toutes les aventures d'Astérix mais, pour moi, ce passage, c'est pas dans Astérix, hein, c'est dans je sais pas, 2001 l'Odyssée de l'Espace. Et donc on arrive dans le cœur du problème, c'est que la soluce de ce jeu n'a aucun sens. En fait pour être plus précis, c'est que les actions à faire sont certes logiques, mais il y a des niveaux gigantesques, avec des passages à sens unique, ce qui t'oblige à faire des détours de merde et en plus le jeu est hyper-dur, c'est presque impossible d'essayer de chercher sois-même sans devenir cinglé et de sucer des fils de cuivre tellement tu serais désespéré. Tiens le village gaulois. Dans la BD, il est pas très grand, il sont genre 50 voire 70 dans tout le village, avec un place au centre, a peine deux ou trois routes qui partent de la place. On pourrai dire que la superficie c'est genre celle d'un château fort, voire un peu plus grand. Mais là, c'est pas le village d'Astérix, c'est une putain de banlieue américaine. Toutes les maisons se ressemblent ou presque, aucun élément visuel pour te repérer et y a 500 chemins. Mais putain mais c'est le village des gaulois ou le centre-ville de Lyon. Bref après avoir pris la dague et le poisson direction la forêt romaine avec enfin les premiers romains à tuer. Et là on a les premières phases de plate-forme. Et là je doit vous parler des contrôles. Pour situer de nouveau, on est en fin de vie de la MegaDrive, la Saturn et la PS1 sont déjà sorties un an avant, la Nintendo 64 dans un an, donc on s'attend à avoir des développeurs connaissant bien une console sortie depuis déjà 6 ans. Alors c'est vrai que les contrôles ne sont pas horribles, sauf quand Astérix saute haut, et même très haut, et la caméra bouge tellement en haut que tu ne sais plus sur quoi tu vas atterrir. Et dans ce niveau, ils ont décidé de rajouter des plate-formes qui flottent puis qui coulent. Donc quand tu veux faire un saut pour éviter les ennemis ou récupérer un item etc... et bien ça arrive de ne pas retourner sur le tronc parce qu'il a coulé pendant ton saut et que donc tu ne l'as pas vu. Ou alors qu’il disparaît de la caméra et qu'il a disparu. Bref donc dans ce niveau tu dois prendre je sais pas, un lingot d'or, et surtout appuyer sur une corde pour envoyer un hadoken sur le camp de Laudanum. On entre dans le camp en flammes au milieu de gouttes d'huile mortelle qui sortent du bois et de petites flammes qui gambadent pour récupérer une sucette ainsi qu'un casque romain. Et comme pour le village gaulois et la forêt, l'endroit est gigantesque, y a des trucs en premier plan que tu penses ne pas traverser car ils sont presque pareil aux autres murs en bois mais en fait non. Tu dois utiliser des catapultes pour te propulser mais quand tu retombe tooooooooooooooooooouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuut en bas, tu dois recommencer la moitié du niveau, t'as des portes à activer, t'as des cul-de-sacs et des passages ou tu te casses le cul à les faire comme un putain de gothique tellement tu deviens dépressif tout ça pour prendre des points de merde, et en plus, tous les endroits se ressemblent. Bref donc après avoir pris tout les objets et avoir fait le chemin retour, il faut aller au camp d'Aquarium pour récupérer une tunique romaine. Bref donc ensuite tu vas récupérer un bouclier romain et un cœur cassé dans le camp de Petitbonum. Ensuite on va au camp de Babaorum pour se déguiser en romain pour ne pas se faire jeter par le centurion romain du camp, qui nous prend donc pour un légionnaire. Alors c'est une belle référence à Astérix et les Goths, ou Astérix et Obélix doivent se déguiser en romains pour éviter de se faire attraper par eux en cherchant les goths qui ont kidnappé Panoramix. Sauf que dans la BD, quand les romains les croisent, ils sont dubitatifs à cause de leurs moustaches non-réglementaires pour un légionnaire, mais là, le centurion est complètement torché, ou aveugle. Bref on part récupérer une espèce de joyau et parler à un gaulois assis au milieu d'une tente romaine avec deux romains juste à côté. J'avais compris dans la BD que les romains sont parfois un peu neuneus et peureux en soi, et je reconnais que je ne savais pas qu'ils n’engageaient que des trisomiques. Parce que je ne pense pas qu’ils laissent passer des gaulois qui demandent à voir le druide Panoramix pour lui demander du thé . Alors c'est vrai qu'en fait, des romains l'ont attrapé, mais pourquoi vous le mettez dans une tente romaine et visiblement pas attaché. Et il nous dit d'aller voir un fakir qui se situe dans la forêt romaine pour nous emmener dans des thermes romains pour trouver un autre mec qui doit nous donner du thé. Et chercher le bouclier de Vercingétorix et délivrer le mec, on s'en branle, je travaille à Deliveroo, et j'ai mon service à terminer. Alors après je ne vais pas vous détailler chaque niveau. Sachez juste que celui des thermes, donc celui juste après, est horrible. On a des ennemis à la con, des sauts sur des lianes absolument affreux, et enfin des énigmes nulles à chier pour activer des plate-formes et évidemment les plate-formes qui s’activent, tu ne les vois pas. Et enfin la musique. C'est de la musique classique. Sans déconner, je suis totalement sérieux. C'est hallucinant. Putain de grosses feignasses. Et puis des fois, c'est cool, voilà ça rend hommage. Mais là évidemment qui dit MegaDrive, dit musique horrible. Oh tiens un concurrent à Fantasia. Et puis merde, tous les niveaux c'est ça. C'est vraiment l'économie. Mais c'était qui les développeurs de ce jeu, des bénévoles des resto du cœur? Ah, mon alarme de comparaison prise au premier degré alors que c'est du second vient de se déclencher. Encore une fois je vais pas m'attarder sur tous les niveaux, mais genre le but d'aller chercher le bouclier de Vercingétorix, on s'en branle. Mais genre très largement. On dirait que le scénariste du jeu avait Alzheimer. Genre après le niveau des thermes, tu dois aller dans une forêt germanique pour chercher Préfix, un druide, ami de Panoramix, pour faire une potion qui fait pleuvoir, pour pouvoir cultiver du thé. Mais pour ça, on doit passer prendre des tablettes qui sont situé à Alexandrie. Bref y a genre 10 niveaux qui n'ont aucun rapport avec ce bouclier. Après 600 quêtes de merde, on doit aller en Angleterre pour retrouver le bouclier visiblement tenu par un centurion . Mais quand on arrive le centurion , il nous dit que César l’a emporté. Donc on part vers un putain de niveau de mine. Putain vous voulez au moins faire semblant d'être gentils? En réalité, t'es sur un char à cheval mais le principe est le même. Et y a tout pour te faire chier, les ennemis invincibles, des rochers qui volent et sont quasiment impossible à passer et surtout le char il va plus vite qu'une putain de Ferrari. Mais le meilleur, c'est les passages ou tu dois tuer un romain à cheval et tant que tu ne l'a pas tué, le niveau continue. Et bien pendant des heures, je lui ai clairement tapé dessus, mais les collisions nulles à chier de mes couilles obligent, il ne s'est rien passé la plupart du temps. Donc j'ai regardé la soluce, et si tu utilises le coup vers le bas, il sont butés en un coup. Sauf que le coup vers le bas utilise de la potion magique, et qu'il n'y a pas de potion magique dans ce niveau, donc si tu rates ton coup, tu es cuit. Parce que tuer l'ennemi de manière normale ça dure des plombes. Et en plus, il fallait bien que Jean trou de balle des hit-box viennent encore plus nous emmerder. Plus on se rapproche de la fin, plus les hit-box sont débiles et incompréhensibles au possible. Et aussi plus on s'avance de la fin, plus il y a des pièges à la con. Genre tu sautes sur un trampoline et paf, des pics dans ta tronche sans aucune indication. Et aussi on va mettre des blocs qui se poussent et qui sont identiques aux blocs normaux. Comme ça, tu chercheras pendant tout le niveau un autre moyen. Sachant en plus que les niveaux sont souvent des putains de labyrinthe. Bah oui, on a les hit-box de merde, les contrôles de merde et les labyrinthes de merde avec des interrupteurs cachés partout. Ce qui signifie que sans la soluce, tu serais obligé de repasser dix fois au même endroit comme un putain d'abruti pour essayer toutes les combinaisons des interrupteurs disséminés dans le niveau et chercher la plate-forme ou n'importe quoi d'autre que cette combinaison à activer.

Bref voilà c'était trois jeux Astérix. Y en a encore bien d'autres que je voudrais vous montrer. En réalité, tous les jeux dont je vous ai parlé ne sont pas spécialement mauvais. Les jeux Astérix sont très loin d'être les pires. Mai si vous voulez vraiment des jeux horribles, ne vous inquiétez pas, le prochain TJP «redressera le niveau». Bref bonne journée à tous et bonne chance, pour ceux encore en confinement et on se retrouve au mois de juin pour le TJP N°27.

Télécharger BizHawk(émulateur de Game Boy,Master System et MegaDrive en autres)
Télécharger le dossier complet des firmwares(tutoriel sur ce topic)
Télécharger ROM Astérix(GB)
Télécharger ROM Asterix and the secret mission
Télécharger ROM Asterix and the Power of Gods

TRÈS LONG MESSAGE...:s:s:s:s
Messages 589 - Mario Mario
vs11235 pts ★ Champion
battle5000 pts ★ Novice
France
TJP N°28:Jeux Simpsons

Hey salut à tous et j'espère que vous allez bien. Moi ça va. Concernant si je revenais au collège ou non et bien on a pu choisir si l'on voulait rester à la maison et continuer à distance ou reprendre le jeudi 4 juin et moi j'ai décidé de rester à la maison. Pourquoi je vous dit ça??? En réalité je ne sais pas. Bon la vraie nouvelle c'est que c'est le dernier TJP avant octobre. Car comme JDG, l'été je fais une pause. Mais ne vous inquiétez pas, je mettrai un TJP mini pour les vacances. Et donc moi je vais recommencer non pas en août (comme JDG), mais en septembre, ce qui fait qu'il sortira probablement début octobre. Bref aujourd'hui on va encore parler des Simpsons.  D'ailleurs saviez-vous que les Simpsons ne sont pas nés dans l'émission «Les Simpsons»? En effet, quand Matt Groening les crée en 1986, en 1987, il est appelé pour créer un dessin animé pour un émission nommée «The Tracey Ullman Show ». C'est donc le 19 avril 1987 que les Simpsons apparaissent pour la première fois à la télévision. Ce sera en décembre 1989 que le premier épisode de leur propre série sortira. Et depuis, l'émission existe toujours, devenant une des séries animés américaines les plus connues avec Bob L'éponge. Comme pour Astérix, la série a eu des millions de produits dérivés qui se sont exportés dans beaucoup de pays et est devenue mondialement connue. Avec l'arrivée d'Internet de nombreux mèmes sont apparus avec cette série comme celui où Bart relie énormément de haut-parleurs en un. Alors moi je n'ai pas regardé cette série, je la connais par le biais des mèmes surtout. Donc je ne connais pas tout les personnages, c'est pour ça que j'ai dû regarder sur le wiki pour m'expliquer les personnages que je connaissais pas, je mets le lien vers le wiki à la fin du test. L'avant-dernière fois et lors des premiers TJP, je vous avais présenté deux jeux Simpsons. Mais j'ai à peine gratté les toilettes publiques. Et bien oui, des jeux Simpsons, y en a eu plein!!! Entre 1991 avec Bart vs. The Space mutants et 2007 avec les Simpsons : the game. Durant ces 17 ans, énormément de jeux sont sortis et sur tous les supports : NES, SNES, MegaDrive, MasterSystem, Playstation, GBA, GB, et même sur Arcade et aussi sur des micro-ordinateurs comme l'Amiga ou Commodore 64. Mais malheureusement la plupart du temps, les jeux étaient moyens, voire vraiment mauvais. C'est vrai qu'avec une aura financière et populaire aussi grande, les éditeurs mettaient le jeu de côté pour ne se concentrer que sur l'argent dû à l'immense popularité de la série. Alors tous les jeux ne sont pas à jeter comme The Simpsons Hit and Run de 2003 ou le jeu sur Arcade de 1991. Mais la grande majorité était des jeux de plate-forme très courts avec des soucis récurrents de contrôles de merde et de difficulté de caca mou. Bref c'est parti pour 3 jeux Simpsons.

Bartman Meets the Radioactive Man
Date de sortie : 1992
Plate-forme : GameGear
Développeur : Teeny Weeny Games
Type : Plate-forme

Et on commençait par la valeur étalon si vous voulez pour un mauvais jeu Simpsons. Ce jeu est le troisième et dernier de la série des Bart sur NES et donc comme les deux précédents, il a été adapté sur GameGear. Bref donc le jeu commence avec Bart qui lit que le super-héros Radioactive Man a disparu et qu’il ressemble à un tueur en série avec des yeux de psychopathe. Il rencontre le super-héros «fallout boy» qui lui demande d'aller le sauver. Le premier niveau commence dans une déchetterie. Et hoo putain de merde. Okkay, je crois que
j'aurais dû jouer à la version NES, mais écouter sado maso un jour sado maso toujours. C'est quoi ces graphiques. Ces couleurs à t'arracher la cornée. On dirait que mon écran a été recouvert de peinture Splatoon. Et le jeu rame sa mère. Et non c'est pas mon émulateur qui déconne j'ai vérifié mais c'est bien juste que la gestion du moteur du jeu elle a été codé en envoyant des putains de balles rebondissantes sur les claviers. Bref donc on commence dans la déchetterie la plus grande du monde parce que le niveau dure 500 heures. J'ai déjà 24 minutes de gameplay, et j'ai même pas passer un niveau!!! Et bien en plus, l'un des pires au monde, avec des chiens errants qui font la taille de Bart, des disques vinyles qui sortent de cheminées, des écrous qui sortent du sol. Ah oui d'ailleurs, pour récupérer des points de vie, il faut... manger des barres d'uranium. Je ne suis pas chimiste mais je ne pense pas que ce soit bon pour la santé. On ramasse aussi des items qui permettent de tirer par les yeux comme Superman, oui. WOAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH comme c'est original!!!! Et évidemment, parce que je suis sûr que tout le monde a adoré les contrôles des deux précédents c’est la même connerie. Et j'ai beau avoir joué pendant des heures aux trois jeux, mon cerveau ne comprend pas et s'emmêle les pinceaux parce que quand on est habitué aux jeux de plate-forme du monde entier sauf aux jeux Bart sur NES, c'est difficile de se dire que le bouton pour sauter et pour courir c'est le même. Bref mais ça c'est que le début. A un moment, j'ai trouvé une sorte de salle bonus je crois. Ça commence par un B comme dans Bonus ou comme Bonne grosse extraction de la rétine. Et vous savez pourquoi, parce que cette partie c'est encore pire que de se faire extraire la rétine avec un sécateur rouillé trempé dans du jus de citron. Le «bonus» est labyrinthique, tout se ressemble, tu sais pas si c’est des plate-formes, et y a plein de passages de merde où tu dois attendre que le truc orange descende. J'ai tourné en rond pendant au moins une demi-heure avec l'une des musiques les plus merdiques que j'ai entendu de ma vie. Et comme d’hab, on oublie pas la petite cerise sur l'énorme flaque de diarrhée à savoir les hit-box de merde. Un grand classique. Mais sérieusement je suis perdu ça fait au moins trente minutes que j'ai lancé le jeu est j'en ai déjà plein le cul. Donc j'ai recommencé la partie et je me suis rendu compte que ce n'est pas un niveau bonus, mais bien la suite du niveau, vu que l'on ne peut pas aller plus loin. Je dois vous avouer que j'ai été très content quand j'ai remarqué que j'étais obligé de passer par ici. Mais c'est absolument génial. Et excusez moi si je ne termine pas le premier niveaux, c'est un poil trop pour moi. C'est bon je vois déjà mon psychiatre 2 fois par semaine. Nan sans déconner, je n'arrive pas à passer le premier niveau. D'ailleurs vous allez vous demander : «si c'est le plus pourri des 3, pourquoi ne pas le mettre en dernier», parce que terminer un test par un jeu que je n'ai pas terminé semble bizarre, qui plus est coincé au premier niveau.

Krusty's Fun House
Date de sortie :1992
Plate-forme : NES
Développeur : Audiogenic Ltd.
Type : Plate-forme/Puzzle

Un jeu aussi sorti sur 7 autres supports : SNES, MegaDrive, GameBoy, MasterSystem, GameGear, PC et Amiga. Donc dans ce jeu, on dirige Krusty, le clown de la série, qui doit se débarrasser des rats dans sa maison avec genre 500 salles. Et pour cela, pas question d’appeler le service anti-rats. Bah non écoutez, il faut les désintégrer avec une machine. Vachement plus réaliste. Bref et pour ce faire on doit résoudre des puzzles comme pour les lemmings en ramassant et en déposant de blocs car les souris ne peuvent sauter que d'un bloc de hauteur. De plus, elles peuvent prendre des tuyaux. Bref c'est un jeu de réflexion qui aurait pu être très cool. Mais quels sont les problèmes de ce jeu ? Bah déjà les musiques. Les niveaux de ce jeu sont composés de plusieurs salles d'énigmes pour tuer les rats. Sauf que c'est pas 3 voir 6 salles, c'est environ une dizaine. Et chaque salle prend genre entre 3 et 5 minutes. Donc t'as 40 minutes de gameplay avec la même putain de musique qui recommence toutes les 2 minutes. Mais ça c'est qu'un détail à côté du principal défaut. C'est que tout est lent. Genre les rats, il vont à 2 km/h. Putain mais c'est horrible. Les rats de ce jeu sont tellement lents que parfois tu dois attendre jusqu’à 2 ou 3 minute sans rien foutre. Et je vous jure que je m'amuserais plus à regarder un épisode de my little pony au ralenti. Et c'est pareil pour Krusty. Y a pas de bouton pour courir et tu as des dégâts de chute donc tu est obligé d'attendre que la plate-forme arrive. Pour revenir sur le gameplay, tu trouves parfois des blocs qui peuvent être détruits. La plupart du temps, tu trouves des trucs pour augmenter ton score. Ce qui ne sert à rien. Et des munitions pour tirer sur les quelques ennemis. Bref donc pour ça sur le même putain de bouton que pour tirer sauf que du coup, les munitions elles sont grillées à cause de ça. Tu dois appuyer pile au bon moment pour ne pas gaspiller une munition comme un sombre abruti. Bref donc à quoi servent les munitions?? Et bien pour tuer les quelques rares ennemis. Dans le niveau 1, c'est des espèces de serpents bleus qui tirent des lasers. En tout cas, maintenant j'ai une peur bleue. Pardon, mais vous savez c'est plus fort que moi. Et dans le niveau 2 on dirait Lisa recouverte de plutonium et transformée en alien. C'est... En tout cas, quand je l'aie vu, j'étais vert de peur!!!!! Vous avez compris parce qu'elle est verte et du coup... Et oui je sais, on dit pas «vert de peur», mais qu'est que tu veux? Ah oui aussi un truc génial, c'est que les souris sont toujours chargées. Par  exemple, tu entres dans une salle, hors de ta vue, des rats se déplacent, mais toi tu ne le sais pas, donc tu cherches des trucs pour remonter ta vie, ou le bloc etc... Et donc quand tu reviens, elle sont tombés dans un truc et tu peut pas les tuer, donc tu perds une vie. Eh bien tout va bien!!!! Je commence à devenir un peu zinzin mais ça va je gère. Excusez-moi c'est l'heure de mon rendez-vous avec ma tronçonneuse. Et puis aussi, le jeu a du mal quand la salle est gigantesque et rame sa mère. Et le jeu il rame, et du coup, il coule pas, ahhh. Vous avez compris ??? Bon vous savez le principal, c'est que j'ai rigolé à ma propre blague. Ah oui aussi, si une souris tombe dans un trou de 1 bloc d'espace et de deux de haut, c'est même pas la peine. Alors pourquoi pas, sauf que je rappelle que les souris elle avancent même quand tu ne regardes pas, elle peut tomber dans le dit-trou, et là bah, tu es obligé de perdre une vie. Donc il faut bien tout explorer, sauf que tu sais pas si faut pas faire vite, comme je l'avais dit avant. Et en plus, quand tu relâches le bouton pour avancer, Krusty avance encore un peu, ça serait pas un problème si pour mettre un bloc sur le côté du bloc ou tu es, tu n'étais pas obligé d'être juste à côté du bord, et souvent quand tu tombes, tu dois faire un détour et gnagnagna, blablablablablablabla, etc... Alors du coup ce jeu est-il dur? Oui. Même très dur, beaucoup trop dur.

The Itchy and Scratchy Game
Date de sortie : Mars 1995
Plate-forme : SNES
Développeur : Bits Studio
Type : Plate-forme/Combat

Également sorti sur GameGear et MegaDrive en 1995 aussi, c'est un jeu de plate-forme classique dans l'univers de Itchy et Scratchy, l'émission cartoon des Simpsons, parodiant Tom et Jerry. La seule différence par rapport au jeux de plate-formes classiques, c'est que c’est plus une espèce de jeu de combat nul car il faut tuer Scratchy le chat, vu que l'on contrôle Itchy, la souris bleue. Mais alors les enfants, c'est quoi qui est de la merde dans ce jeu?  Et bien déjà les musiques. 1995, je vous rappelle que c'est l'année de sortie de Donkey Kong country 2 et de Yoshi's Island avec des OST absolument magnifique. Et là putain, c'est comme si tu laisses un rhinocéros devant un synthétiseur. C'est horrible putain. Je sais que c'est un problème récurrent les musiques horribles. Mais j'ai rarement vu un tel arrachage auditif. C'est aussi agréable que de s'arracher la peau avec des ciseaux. Bref deuxièmement, les sauts sont horribles. T'as une espèce de latence à la con quand tu veux sauter. Et enfin troisièmement, le fun. Et non, vous ne vous amuserez pas avec ce jeu, ohhhhhhhhh que non. Mais sérieusement, tu cherches tout le temps l'autre con, qui court à la même vitesse que toi, et pour éviter de prendre un coup, il faut essayer de lui mettre un coup pile au bon moment. C'est vraiment de la merde. Et d'ailleurs j'ai trouvé une technique fantastique. Noonnnn, pas pour s'amuser. Ahh non ça, on l'aura jamais je pense. Mais plutôt une technique pour forcément tuer Scratchy. Quand vous le touchez une fois, il faut juste rester à côté de lui et réagir assez rapidement pour pouvoir l'enchaîner et tu peux finir le jeu entier comme ça? En fait non, car les boss sont ingérables, autant le premier bon bah sa va. Mais le deuxième, c'est chiant mais à un point. Comme pour le premier, il faut lui lancer des dés, et pour les avoir, il faut taper des espèces de petits rats noirs et quand on les tue on a des dés. Sauf que les mouvements de Scratchy sont totalement imprévisibles. Il faut donc être en hauteur sauf que les fenêtres de tirs sont minuscules, il faut connaître par cœur les angles de tirs, et évidemment  qu'il fallait bien rajouter un petit plus de douleur mentale car si tu tombes des plate-formes et que Scratchy est derrière toi, à la fin de Sonic il retourne en arrière  et évidemment tant que tu ne sera pas devant lui, il continuera d'avancer et donc forcément de mettre un coup voir te tuer car le seul moyen de remonter sur les plate-formes c'est de l'autre côté. Et je vous rappelle que tu galère comme un con à chaque fois que tu veux le frapper parce qu'il bouge tout le temps. Sachant que je rappelle que les contrôles sont à chier et qu'il lance constamment des fers à cheval téléguidés qui foncent sur toi et donc tu ne peux pas rester sur la plate-forme et donc tu risques de tomber de la plate-forme et dans 75% des cas cet enculé te mettra un coup. Voilà voilà!!!! Je pense que j'ai pas besoin de développer 500 ans sur pourquoi est-ce que j'enfonce des AK-47 dans mon cul?!!!! Bref on va se calmer. C'est le dernier vrai test avec les vacances, on se calme. Une autre chose génial sur ce boss de mes couilles, c'est que pour récupérer des dés quand t'en n'a plus, et mon dieu ce qui arrive rapidement avec ces hitbox de mes couilles, tu es obliger de tuer de nouveaux les espèces de petits trucs noirs. Seul problème c'est qu’ils arrivent directement sous le cheval en bois du chat de mes couilles et donc que si tu restes en bas, il va t’envoyer un autre projectile de mes couilles, il faut donc reculer sauf que quand le cheval ne peut pas y aller, c'est des pics, et du coup il saute, sauf que ton arme de mes couilles ne peut ni être utilisée en l'air et ne marche pas en l'air. Et donc tu dois timer tes coups de marteaux parce que évidemment tu dois donc frapper sur une fenêtre toutes petites de 2 microsecondes ou les machins arrivent sur le sol, parce qu'ils ressautent pour éviter l'autre pic de mes couilles, et en plus ils vont super-vite de mes couilles, et FAUT QUE J'ARRÊTE DE DIRE MES COUILLES !!!!!!!! Donc les niveaux sont d'abord, la préhistoire, ensuite l'époque médiévales, ensuite les pirates, puis les sirènes, ensuite les indiens. Bref on voyage avec le temps jusqu'au futur avec un boss super-dur. En gros, il faut comme d'hab farmer les trucs que donnent les souris noirs (ici les clés à molette) puis quand tu arrive au boss, il faut rester appuyer sur le bouton pour lancer pour lancer en hauteur et pouvoir le toucher, mais pas trop longtemps si ça touche sa machine et tu prends un coup, mais ne pas trop reculer sinon tu te prends la main, et garder suffisamment longtemps pour ne pas lancer normalement sinon tu touche. Ensuite une fois que tu l'as toujours, il faut tirer normalement pour toucher son missile quasiment inévitable en sautant. Sachant que tu est sur un tapis roulant en sens avant et que de manière aléatoire,une enclume tombe du ciel, et tu prend un coup. Nann mais c'est pas difficile du tout. Mais je suis sur que vous délirez juste un peu c'est tout. Comme moi en fait.

Bref voilà pour ce TJP. Pour un vrai TJP, faudra attendre le mois d'octobre car je prend des vacances et je reprendrais début septembre. Et n'imaginez pas que le TJP sortira début octobre, car pour moi, le début de l'année est souvent très chargé. Sinon, je ferais un TJP mini vers le mois de juillet. Mais il va vraiment être très court. Donc voilà, je remercie encore le wiki les Simpsons, qui m'ont aidés à mieux comprendre un univers que je connais plutôt mal. Le lien sera en bas avec les téléchargements habituels. Donc on se voit vers mi-octobre pour un vrai TJP et en juillet pour le TJP-mini. Bonne journée et bonne fin d'année scolaire. Tchao !!
Télécharger BizHawk(émulateur de GBA en autres)
Télécharger le dossier complet des firmwares(tutoriel sur ce topic)
Télécharger ROM Bartman meets Radioactive Man
Télécharger ROM Krusty's Fun House
Télécharger ROM The Itchy and Scratchy Game
Wiki les Simpsons

Page : 

Back to Various discussions
Back to the forum